L'incroyable voyage de François Pyrard De Laval

L’ouvrage de référence sur les îles Maldives par l’un de nos plus anciens voyageurs. UN IMPORTANT ET INCROYABLE VOYAGE AU XVIIe SIÈCLE

Pyrard de Laval 1

 

 

PYRARD DE LAVAL (François).

Voyage de François Pyrard De Laval, contenant sa navigation aux Indes Orientales, Maldives, Moluques, & au Bresil : & les divers accidens qui luy sont arrivez en ce Voyage pendant son sejour de dix ans dans ces Païs. Avec une description exacte des moevrs, Loix, Façons de faire, Police & Gouvernement ; du Trafic & Commerce qui s’y fait ; des Animaux, Arbres, Fruits, & autres singularitez qui s’y rencontrent. Divisé en trois parties. Nouvelle edition, reveuë, corrigée & augmentée de divers Traitez & Relations curieuses. Avec des Observations Geographiques sur le present Voyage, qui contiennent entr’autres, l’Estat present des Indes, ce que les Europeens y possedent, les diverses Routes dont ils se servent pour y arriver, & autres matières. Par le Sieur DU VAL, Geographe ordinaire du Roy.

A Paris, Chez Louis Billaine, 1679.

In-4° ; (5)-1 carte h.-t.-repl.-327 pp.-218 pp.-144 pp.-(12).

Plein veau brun, dos à nerfs très joliment orné, caissons or, fleurons or, titre or, reliure de l’époque, TRÈS BEL EXEMPLAIRE.


Bibliographie

Bamboat, Les Voyageurs Français dans l’Inde, p. 41. Borba de Moraes, t. II, p. 694. Garraux, p. 316. Ryckebusch, 6731. Rodrigues, 2007. Sabin, 66882.

- Quatrième et meilleure édition [revue, corrigée et augmentée de nouveaux passages], multitexte.

- Provenance : ex-libris de la Bibliothèque du comte de Salaberry.

- Charles-Marie d’Yrumberry, comte de Salaberry et auteur du Voyage à Constantinople (Maradan, 1799), possédait l’une des plus importantes bibliothèques de son époque.

- « Pyrard de Laval […] fait figure de pionnier ; très apprécié pour sa véracité, il sera encore lu par Montesquieu et par Buffon. » (Numa Broc, La Géographie des Philosophes, p. 110).


- « Il y a des avantures si extraordinaires, qu’elles passeroient pour des incidents de Roman, si l’on n’estait pas persuadé de la sincerité de l’Auteur », tels sont les mots employés par l’éditeur dans son avis au lecteur pour définir l’incroyable aventure de François Pyrard de Laval, au cours de son voyage entrepris aux Indes orientales sur la route maritime des épices et dont voici le tumultueux itinéraire :

 

Départ de Saint-Malo le 18 mai 1601, à bord du « Corbin », navire de 200 tonneaux, piloté par un Anglais. Arrivée aux îles Canaries le 3 juin. Au large des îles du cap Vert les 12 et 13 juin, ils longent la côte de Guinée le 14 juillet. Le 29 août, ils parviennent à Anabon où ils sont victimes d’une embuscade de la part des Portugais qui tiennent l’île. Le 16 octobre, ils se dirigent vers l’île de Sainte-Hélène où ils arrivent le 17 novembre. Le 26, ils quittent Sainte Hélène pour atteindre le cap de Bonne-Espérance le 27 décembre. Le 19 février de l’année 1602, ils arrivent à la baie de Saint-Augustin au sud-ouest de Madagascar. Les fièvres et le scorbut déciment l’équipage. Le 5 mai, la flotte décide de gagner les Comores et se réfugie dans la rade de l’île de Moaly. Le navire sur lequel se trouve Pyrard fait naufrage le 2 juillet, non loin des îles Maldives.
En février 1607, après cinq années de séjour aux Maldives, Pyrard gagne le Bengale en passant par Malicut et l’île Divandurou. Au bout de huit mois d’attente, deux pères jésuites lui conseillent de se rendre à Cochin. Trahi, le Français sera emprisonné pendant deux mois et ne quittera Cochin que les fers aux pieds sur une galiote commandée par le capitaine portugais Pedro de Poderoso qui le maltraitera durant les vingt jours d’une traversée faite dans des conditions inhumaines. Arrivé à Goa en juin 1608, Pyrard sera placé dans un sinistre hôpital. C’est de nouveau grâce à des Jésuites français qu’il sera libéré et pourra rentrer en Europe à bord d’une flotte portugaise de quatre navires. Le départ a lieu le 3 février 1610. Après être passés le 15 mars au large de l’île Rodrigue dans les Mascareignes, ils parviennent au cap de Bonne-Espérance le 8 avril et à Sainte-Hélène le 25 juin. Le 10 août, ils arrivent dans la Baie-de-Tous-les-Saints au Brésil. Le 7 octobre, Pyrard s’embarque sur une hourque avec soixante passagers. Le 5 décembre, ils passent la Ligne, le 25, ils sont dans la mer des Sargasses. Le 5 janvier 1611, ils longent les Açores et arrivent le 20 janvier à Bayonne. De là, Pyrard emprunte une barque de trente-six tonneaux et mettra trente-six heures avant d’arriver à La Rochelle le 5 février 1611. Le 16, il est enfin à Laval après dix années d’absence !

Notons une importante description de Goa, ancienne capitale des Portugais dans l’Inde.


Prix sur demande

Price on request

Pour commander cet ouvrage vous pouvez utiliser notre formulaire
ou nous contacter par téléphone : +33 (0)1 43 29 87 94
ou par e-mail : info@herodotebooks.com
 
If you wish to order this book please use our order form
or contact us at : +33 (0)1 43 29 87 94
or even better please send us an email at : info@herodotebooks.com