Victor HUGO. Les Misérables

Mise rables 1

ÉDITION ORIGINALE DU CHEF D’ŒUVRE ROMANESQUE DE VICTOR HUGO. L’UN DES FORTS RARES EXEMPLAIRES DE LUXE IMPRIMÉS SUR PAPIER DE HOLLANDE.

HUGO (Victor) de l’Académie française.

Les Misérables


Paris, Pagnerre, Libraire-Éditeur, 1862.

[PARIS – IMP. DE VICTOR GOUPY, 5, RUE GARANCIÈRE.]


10 volumes in-8° ; Tome I : 1 f. blanc, faux-titre, page de titre portant : Première partie. Fantine I, II [Préface], 1 f. non chiffré [autre faux-titre]-357 pp. (chiffrée par erreur 355), 1 f. blanc ; t. II : (2)-382 pp., le titre porte en plus : Première partie. Fantine II ; t. III : (2)-358 pp., le titre porte en plus : Deuxième partie. Cosette I ; t. IV : (2)-318 pp., 1 f. blanc, le titre porte en plus : Deuxième partie. Cosette II ; t. V : 320 pp., le titre porte en plus : Troisième partie. Marius I ; t. VI : (2)-297 pp., 1 f. blanc, le titre porte en plus : Troisième partie. Marius II ; t. VII : (2)-432 pp., le titre porte en plus : Quatrième partie. L’Idylle de la rue Plumet et l’épopée rue Saint-Denis. I ; t. VIII : (2)-399 pp., le titre porte en plus : Quatrième partie. L’Idylle de la rue Plumet et l’épopée rue Saint-Denis. II ; t. IX : (2)-400 pp., le titre porte en plus : Cinquième partie. Jean Valjean I ; t. X : (2)-311 pp., le titre porte en plus : Cinquième partie. Jean Valjean II.

Les faux-titres portent la tomaison : Tome premier et deuxième jusqu’à dixième. Les pages de titres portent, comme souvent, une mention fictive de huitième édition*.

*Un droit accordé par Victor Hugo à ses éditeurs qui aspiraient à surfaire le succès, pensaient-ils éphémère, de ses œuvres. Provisoirement, cette pratique trompeuse pour le public profita à Victor Hugo et aux Romantiques qui se sont incarnés dans la poésie et le roman.


UN TRÈS BEL EXEMPLAIRE, GRANDES MARGES ET DE TOUTE FRAÎCHEUR.

Un demi-maroquin rouge à coins, dos à nerfs, filet à froid, titre or poussé au dos, un double filet doré aux coins et aux mors, tête dorée sur témoins, non rogné, UNE BELLE ET FINE RELIURE UNIFORME DE L'ÉPOQUE.

Format bibliographique : 245 x 160 mm


Prix sur demande – price upon request


BIBLIOGRAPHIE

ÉDITION ORIGINALE DU CHEF-D’ŒUVRE ROMANESQUE DE VICTOR HUGO, dont le succès est immédiat et dépasse toute attente.

L’UN DES FORTS RARES EXEMPLAIRES DE LUXE IMPRIMÉS SUR PAPIER DE HOLLANDE.

Première édition française, publiée le même jour à Paris et à Bruxelles, mise en vente à Paris le 3 avril 1862 (6 fr. le volume). Il a été tiré quelques exemplaires forts rares sur Hollande et papier vert d’eau non justifiés.

– Carteret, Romantique & Moderne, t. I, p. 421 : « Ouvrage capital et universellement estimé. Un des plus colossaux succès de librairie, c’est un des livres qui s’est le plus vendu ; il se vend et se vendra encore longtemps. »

– Clouzot, Guide du Bibliophile Français, p. 150 

– Talvart & Place, Bibliographie des Auteurs Modernes de la Langue Française (1801-1941), t. IX, B, p. 40 ;

–  Vicaire, Manuel de l’Amateur de Livres du XIXe siècle, t. IV, coll. 328. 


Les Misérables : L’apparition de ce grand livre, l’œuvre capitale de Victor Hugo, sera l’un des principaux événements littéraires du XIXe siècle.


« Partout où l’homme ignore et désespère, partout où la femme se vend pour du pain, partout où l’enfant souffre faute d’un livre qui l’enseigne et d’un foyer qui le réchauffe, le livre Les Misérables frappe à la porte et dit : Ouvrez-moi, je viens pour vous. » (Victor Hugo, lettre à M. Daelli, éditeur de la traduction italienne, 18 octobre 1862.)


Les Misérables

Javert arrêtant Fantine, Jean Valjean, forçat évadé, soulevant le seau de Cosette prisonnière des Thénardier, Marius déclarant sa flamme à Cosette, la mort de Gavroche, le gamin, au pied de la barricade de la rue Saint-Denis…

Au cours de l’exil, à Guernesey, Victor Hugo achève et publie, en 1862, un très long roman, commencé avec acharnement, à Paris, en 1845 : Les Misérables. Sous ce nom, quatre problématiques du roman sont successivement abordées : La rédemption, la misère sociale qui engendre le crime, l’amour et l’histoire de France. Chacune d’entre elles est déclinée à travers les personnages principaux d’un récit mouvementé et édifiant, à des moments particuliers de leur histoire. Avec cette œuvre capitale, dense et protéiforme, Victor Hugo, désigne toutes les victimes d’un ordre social dont il est résolu à condamner avec férocité les rigueurs et les injustices.