REGNAULD DE LANNOY DE BISSY. Cartes d'Afrique

La première carte complète de l’Afrique dressée dans le contexte de l’exploration de l’Afrique et des rivalités coloniales européennes.

Img 3423

Richard de Regnauld de Lannoy de Bissy

Richard de re gnauld de lannoy de bissy

Une œuvre majeure pour l’histoire de l’exploration de l’Afrique à la fin du XIXe siècle.

RÉGNAULD DE LANNOY DE BISSY (Le capitaine du Génie, Richard de).

Cartes d’Afrique. Région septentrionale – Région occidentale – Région centrale – Région orientale – Région équatoriale – Région australe – Îles [dressées à l’échelle métrique de l’intélligence de 1 : 2 000 000].

Paris, Service Géographique de l’Armée, Librairie Militaire de L. Baudoin, [1880-1888], Édition de 1892 avec quelques tirages révisés et complétés à la date 1893.

Grand et fort in-folio ; 62 cartes en couleur hors texte doubles entoilées [1-62] plus 1 bis [42 bis] montées sur onglets et une très grande de carte générale en couleur hors texte entoilée repliée dans un portefeuille in-fine portant une étiquette collée en papier et imprimée : « *Librairie Militaire De L. Baudoin Cartes du Service géographique de l’armée 30, Rue & Passage Dauphine – Paris ». Carte dressée à l’Échelle de 1 : 8 000 000  par Service géographique des armées en 1892.

* Cette adresse se situe à côté de notre librairie.                                      

Demi-chagrin vert foncé à coins, dos à nerfs potant un titre or, filets or, filets or pointillés, reliure ancienne, bel exemplaire.

 

Dimensions : 510 x 350 mm


Vendu

Sold


TRÈS RARE

Très intéressant et très important atlas dressé et dessiné par l’officier Richard Régnault de Lannoy de Bissy (1844-1906) alors chef du bataillon du Génie. C’est la première carte complète de l’Afrique dressée dans le contexte de l’exploration de l’Afrique et des rivalités coloniales européennes. De fort nombreux renseignements et détails informent sur les régions traversées (relief, climat, itinéraires des anciennes missions, noms des explorateurs, nombre de jours de route, puits, tribus, etc.). En 1888, après quatorze années de travail, la carte est achevée. Sorti de l’imprimerie zincographique du Service géographique des armées, cet atlas reste un précieux document historique sur l’histoire des explorations africaines.


« Disposer d’une carte générale d’Afrique suffisamment vaste pour contenir tous les itinéraires des explorateurs : tel est le projet que nourrit le commandant LANNOY DE BISSY officier du Génie à son retour en France, après une campagne en Algérie en 1873.

En quelques années, il rassemble une documentation considérable et noue de solides relations avec les milieux géographiques de la capitale, notamment la Société de géographie. Il envisage une carte à 1:2 000 000 en 63 feuilles qui, assemblées, formeraient un document de 4,20 m de haut sur 4 m de large. Les premières feuilles sont achevées en 1880 et l’entreprise obtient le soutien du Dépôt de la Guerre qui en décide la publication. Afin de mener à son terme cette œuvre de compilation gigantesque, Lannoy de Bissy tisse un réseau de correspondants français et étrangers : explorateurs, cartographes, directeurs de revues géographiques, bibliothécaires et secrétaires des sociétés de géographie. En 1888, après 14 années de travail, la carte est achevée. Elle est présentée l’année suivante à l’exposition universelle et récompensée en 1890 par la Société de géographie qui décerne à son auteur sa médaille d’or pour travaux géographiques. L’œuvre cartographique de Lannoy de Bissy sera poursuivie à partir de 1891 par le commandant Rouby et la publication des feuilles assurée par le Service géographique de l’armée jusqu’au début du XXe siècle… » (Emilie Dreyfus [Bibliothèque de Chambéry] et Olivier Loiseaux [BnF, Cartes et Plans]).

Toute cette documentation a pu être numérisée grâce au soutien de la BnF et vient ainsi compléter dans Gallica les différentes éditions de l’atlas, formant un ensemble d’un intérêt majeur pour l’histoire cartographique de l’Afrique.

https://gallica.bnf.fr/blog/05102015/la-carte-dafrique-et-les-archives-de-lannoy-de-bissy