LABAT (Père Jean-Baptiste). Nouveau Voyage aux Isles de l’Amérique

Labat

LABAT (Père Jean-Baptiste). 

Nouveau Voyage aux Isles de l’Amérique. Contenant l’Histoire Naturelle de ces Pays, l’Origine, les Mœurs, la Religion & le Gouvernement des Habitans anciens & modernes : Les Guerres & les Evenemens singuliers qui y sont arrivez pendant le long séjour que l’Auteur y a fait : Le Commerce et les Manufactures qui y sont établies, & les moyens de les augmenter. Ouvrage enrichi d’un grand nombre de Cartes, Plans, & Figures en Taille-douce. 

A La Haye, Chez P. Husson, T. Johnson, P. Gosse, J. Van Duren, R. Alberts & C. Le Vier, 1724. 

2 volumes in-4° ; t. I. (4)-VIII [Préface]-175 pp.-360 pp.-2 ff. non chiffrés de table-47 planches hors-texte ; t. II (4)-520 pp. [mal ch. 120]-10 ff. non chiffré de table et 1 f. non chiffré [Avis au Relieur/Bericht Aan Den Binder]-19 planches hors-texte. Six parties en deux volumes in-quarto, le texte est imprimé sur deux colonnes.

Un plein veau granité, dos à nerfs très joliment orné, caissons or, fleurons or, frises or, pièce de titre en maroquin rouge, tranches teintées rouge, roulette or sur les coupes, rousseurs irrégulières (propre à cette édition hollandaise), pour cet exemplaire légères et sans gravité, une reliure de l’époque, un bel exemplaire.

Les deux signets en tissu Satin bleu de soie sont présents.

Format bibliographique : 250 x 185 mm


5 000 €


BIBLIOGRAPHIE

ÉDITION ORIGINALE in-quarto la plus rare, la plus estimée et la plus recherchée. Elle est illustrée 66 superbes planches gravées sur cuivre hors-texte (cartes, plans, vues, flore, faune).

Quelques vignettes, bandeaux, fleurons et culs-de-lampes sont joliment coloriés d'époque, ce qui est fort rare pour cet ouvrage.

« Édition très rare et recherchée pour les notices piquantes que l’on y trouve sur les principales familles coloniales et qui n’ont point été reproduites dans les autres éditions. » (Catalogue de la Bibliothèque de feu le Docteur J. Court, deuxième partie, n° 695, p. 89, Paris, Leclerc, 1884).

Provenance : Ex-libris manuscrit à la plume, encre sepia, sur la page de titre : « C. R. Desmaisons (ou Mesmaisons) 1735 »

« Le Nouveau Voyage aux isles de l’Amérique n’est pas le livre d’un naturaliste mais d’un homme curieux de tout qui raconte ses souvenirs avec verve et talent. » (Catalogue Archives Nationales, n°45, Voyage aux îles d’Amérique, avril-juillet 1992)

– Beinecke Lesser Antilles collection, 144. Manque à Bissainthe.


Volontaire pour les Missions étrangères, le Père Labat, embarqua le 28 novembre 1693 à la Rochelle et débarqua deux mois plus tard à la Martinique. Dès son arrivée, il fut envoyé à la paroisse de Macouba où il reconstruisit le presbytère délabré. Peu de temps après, il fut nommé procureur-syndic, de Fonds Saint-Jacques, où il organisa l’industrie du sucre et y construisit de nouveaux bâtiments (toujours présents de nos jours). Il exerça ensuite les fonctions d’architecte de la mission de la Guadeloupe et visita différentes îles : Saint-Domingue, Barbade, Dominique, Saint-Christophe et Saint-Thomas. Il observe tout et tout sera décrit dans sa relation. Tour à tour moine, architecte, inventeur, homme de guerre (il combat l’Anglais), écrivain, gastronome et fin cuisinier, le Père Labat nous offre une relation de premier ordre qui fit référence durant tout le dix-huitième siècle et le plus complet sur les Antilles.