Van de Veld. Le Pays d’Israël. SYRIE. LIBAN

Van de velde 2

L’un des plus beaux livres illustrés sur le Liban et Israël

Van de velde 1

VAN DE VELDE (Carel-William-Meredith).

Le Pays d’Israël. Collection de cent vues prises d’après nature dans la Syrie et la Palestine. Par C. W. M. Van de Velde pendant son voyage d’exploration géographique en 1851 et 1852.

Paris, Ve Jules Renouard, Libraire-Éditeur, 1857.

In-folio [580 x 420 mm] ; VIII-de la p. 10 à la p. 88 et 99 lithographies hors texte à deux ou trois teintes [1-99]-1 carte couleur hors texte in-fine [Carte du Pays d’Israël], demi-chagrin marron foncé à coins, dos à nerfs très joliment orné, filets or, filets de mors, palette or en tête et en pied, tranches dorées, titre or imprimé sur le plat supurieur toilé, reliure de l’époque, très bel exemplaire d'une grande fraîcheur.

Bibliographie

Édition originale illustrée de 99 lithographies par Cicéri, Jacottet, Sabatier, etc., et d’une carte couleur.

Blackmer, 1722. Brunet, supplément II, 839. Laor, Maps of the Holy Land, 780. Masson, 412. Röhricht, p. 449. Tobler, p. 184.

 

Les voyageurs étrangers continuèrent d’affluer en Palestine tout au long du XIXe siècle, voyages dont l’œuvre du Hollandais Carel William Meredith Van de Velde fut l’un des plus brillants résultats. Cet aquarelliste talentueux marqua avec ses prédécesseurs, le Français Léon de Laborde et l’Écossais David Roberts, le début d’un genre artistique nouveau qui allait devenir de plus en plus populaire au cours du XIXe siècle.