Gobineau. Les Pléiades

Gobineau 3

 

Gobineau 2

 

GOBINEAU (Arthur, comte de).

Les Pléiades

Stockholm, Jos. Müller & Cie, Paris, E. Plon & Cie, 1874.

In-18° ; 412 pp.

Demi-maroqin vert à coins, dos à nerfs très joliment orné, chiffré en pied, caisson or, filets pointillés or, fleurons or, filets de mors or, tête or, couvertures grises imprimées en noir et dos conservé, exemplaire très frais intérieurement dans une superbe reliure très finement exécutée par « SEMET & PLUMELLE ».

185 x 120 mm

CETTE RELIURE EST D’UNE GRANDE FINESSE D’EXÉCUTION. NOUS SOMMES EN PRÉSENCE D’UN TRAVAIL DE HAUTE TECHNICITÉ QUI NE SE RENCONTRE PLUS DE NOS JOURS

2 200 €


Arthur de Gobineau développe une philosophie de l'Histoire : à l'origine des temps, les races humaines possédaient chacune leurs facultés propres, mais au cours des siècles elles ont, en mélangeant leur sang, perdu leurs qualités primitives. L'Essai sur l'inégalité… est une vision romantique, un long récit au style élevé, une épopée du désespoir. Tout au plus, Arthur de Gobineau admet-il que, dans le troupeau des humains composé d'imbéciles, de brutes et de drôles, un nombre infime d'individus ont conservé – privilège mystérieux –, quelles que soient d'ailleurs leur race ou leur classe sociale, les vertus de leurs origines et d'aller jusqu'au bout d'eux-mêmes : ce sont ceux qu'ils nomment « fils de roi » et range parmi les « PLÉIADES ».  

 

Une note sur L'Essai sur l'inégalité des races humaines

CETTE RARE ÉDITION ORIGINALE FUT ÉDITÉE EN 1853 ET 1855 AUX FRAIS D'IMPRESSION PAR GOBINEAU À SEULEMENT 500 EXEMPLAIRES (« À COMPTE D'AUTEUR ») QUI PASSERONT INAPERÇUS À L'ÉPOQUE ET DONT LE TITRE MALHEUREUX FONDERA PLUS TARD LA LÉGENDE ABSURDE ET TENACE D'UN GOBINEAU PÈRE DU RACISME.

 

Gobineau 1