HARTMANN SCHEDEL. Liber Chronicarum 1493

Schedel liber 4

Le premier feuillet est imprimé en xylographie : Registrum huius operis libri cronicarum cū[m] figuris et ymagibus ab initio mū[n]di

Schedel liber 5

Schedel liber 6

Schedel liber 7

Schedel liber 8

Schedel liber 1

Schedel liber 2

Schedel liber 3

[1493]. SCHEDEL (Hartmann). Liber Chronicarum [connu sous le nom de CHRONIQUE DE NUREMBERG]

[Incipit :] Registrum huius operis libri cronicarum cū[m] figuris et ymagibus ab initio mū[n]di


[Explicit :] Nuremberg, Antonius Koberger [imprimeur], Sebald Schreyer & Sebastian Kammermeister [bailleurs de fonds], 12 juillet 1493.


L'« état civil » du livre.

Grand in-folio de 326 feuillets. Une écriture en caractères gothiques, 64 lignes, littera textualis, à « longues lignes » ou initialement sur deux colonnes. Pas de page de titre dans les plus anciens livres imprimés.

Collation : Prima vacat, 20 feuillets préliminaires non chiffrés, 300 feuillets et 6 feuillets non chiffrés dont 1 blanc [De regno polonie et eius initio] insérés entre le folium 266 et le folium 267.

Exemplaire complet des 3 feuillets dénommés « blancs » aux folios CCLVIIII-CCLX et CCLXI avec le titre courant qui reprend : Serta Etas Mundi. Ces feuillets « blancs » étaient destinés à recevoir les notes additionnelles des gens d'études.

Le colophon portant l'adresse bibliographique, sans registrum (registre des signatures destiné à l'assemblage des cahiers), sans marque typographique d’imprimeur, est imprimé au folio verso de la très belle carte représentant l'Europe, c’est-à-dire le dernier feuillet de cet uncunable.

Un fait caractéristique de cet incunable : l’Incipit aux caractères de taille hors normes (Registrum huius operis libri cronicarum…) est un xylographe qui fait appel à l’emploi de l’encre grasse, l’encre d’imprimerie, noire et nette.

Un superbe exemplaire à très grandes marges de format médian.

Ornementation peinte : Le folio verso VII, « L'Expulsion du Paradis » est soigneusement colorié, comme souvent, à l’époque de la publication.


Reliure :

 

 

Fiche bibliographique en cours d’achèvement.