Une édition originale rare

Armand Lucy : Lettres Intimes

Armand Lucy : Lettres Intimes

L'exemplaire dédicacé à son cousin, Georges Béjot

Lucy

La seconde guerre de l’opium

LUCY (Armand).

Souvenirs de voyage. Lettres intimes sur la campagne de Chine en 1860.

Marseille, Imprimerie et Lithographie Jules Barile, 1861.  

In-8° ; (1)-1 port. front.-204 pp.-7 pl. h.-t. et qq. figures in-texte-1 plan h.-t. replié in-fine.

Demi-basane vert foncé, dos à nerfs, titre or, tranches jaunes paille, reliure de l’époque, bel exemplaire.

1 500 €

     

Bibliographie

BULAC, BIULO QR. I. 35. Pohler, Bibliotheca historico-militaris, t. II, p. 605. Manque à Cordier, B. Sinica.

Édition originale rare.

Envoi manuscrit signé de l’auteur à son cousin germain : « A mon ami Georges Béjot [fils de Jules Béjot], à Marie. Avec tous mes vœux pour leur bonheur. Leur cousin… »


Armand Lucy, alors attaché auprès du général de Montauban en qualité d’interprète anglais, relate, dans cette correspondance avec son père, au style très alerte, l’expédition de l’armée française en Chine. Coordonnée à l’armée anglaise cette intervention militaire eut pour but principal d’ouvrir le Céleste Empire aux Européens (seconde guerre de l’opium, 1856-1860).

L’auteur décrit longuement la bataille de Palikao (21 septembre 1860). Il fut également témoin oculaire, offusqué des scènes de vandalisme lors du sac du palais d’Été de Pékin : « J’ai trouvé le garde-meuble, un bazar sans pareil, que nos soldats pillaient, scène curieuse, déplorable, drolatique. Presque tout était cassé, c’est une des singulières joies du soldat, qui dans son choix fait preuve du goût le plus excentrique. J’ai sauvé quelques jolis cloisonnés, mais qu’en ferai-je ? J’ai vu là d’admirables porcelaines brisées en miettes, des vieux laques, des craquelés, des ivoires, des jades, qui macadamisaient le sol, des vases émaillés avec lesquels on jouait aux boules, cela faisait mal à voir, c’était à en pleurer ! Plus loin était un magasin de soieries (…) des choses d’une splendeur inouïe, et tout cela est foulé aux pieds sans vergogne ! On enveloppait ses bibelots dans des brocarts qui valaient plus de cinq louis le mètre, ainsi du reste ! » (p. 107).

À noter une description de la ville de Nagasaki et des mœurs japonaises des pages 170 à 189.

 
 

Armand Lucy : Lettres Intimes


Pour commander cet ouvrage vous pouvez utiliser notre formulaire
ou nous contacter par téléphone : +33 (0)1 43 29 87 94
ou par e-mail : info@herodotebooks.com
If you wish to order this book please use our order form
or contact us at : +33 (0)1 43 29 87 94
or even better please send us an email at : info@herodotebooks.com