Pierre BELON. L'histoire naturelle des estranges poissons marins,… 1551. LE RARE PREMIER OUVRAGE DE PIERRE BELON

LE TRAITÉ FONDATEUR DE L’ICHTYOLOGIE MODERNE

Belon poissons 06

Belon poissons 04

Belon poissons 05

Belon poissons 03

Belon poissons 08

Belon poissons 07

Belon poissons 02

Belon poissons 01

Belon poissons 09

BELON (Pierre).

L’histoire naturelle des estranges poissons marins, avec la vraie peinctvre & description du Daulphin, & de plusieurs autres de son espece, Obseruee par Pierre Belon du Mans.

Avec Privilege.

A Paris, De l’imprimerie de Regnaud Chaudiere*, 1551.

[*Regnault Chaudière 14..-1554?]


Vendu

Sold


2 livres en 1 volume in-4° ; complet d’une page de titre, 1 feuillet de dédicace [A monseigneur monsieur le Reuerendissime Cardinal de Chastillon], 55 feuillets foliotés* [y compris la Préface] de 3-[32]-55 [le folio verso du feuillet 55 est imprimé (Table des noms propres)], 2 feuillets non foliotés de table et 1 feuillet non folioté in fine sur lequel est gravée une très belle marque typographique de l’imprimeur-Libraire de Regnault Chaudière représentant l’allégorie « le Temps » ; la figure mythologique du centaure, mi-homme, mi-cheval, à la barbe et à la chevelure longue, ailé et portant une faulx entre les mains. Un phylactère avec une devise en langue latine : « Tempus. Hanc Aciem Sola Retundit Virtus ».

Notons également, que cette marque typographique était déjà utilisée par le libraire parisien Simonem Colinæum [Simon de Colines, 1480-1546], dès le début du XVIe siècle.

Le feuillet [32] non folioté annonce la page de titre de second livre : Le second liure de L’histoire natvrelle des estranges poissons marins, avec la vraie peinctvre & description des parties interieures du Daulphin, & plusieurs autres de son espece, Obseruee par Pierre Belon du Mans.

Sans lieu, sans nom ni date d’impression.

Au folio verso de ce feuillet une dédicace [A monseigneur monsieur le Reuerendissime Cardinal de Chastillon].

Quelques corrections manuscrites à la plume d’époque, probablement du docteur Jean-Baptiste AYMEN. Une légère cerne claire en marge extérieure que l’on retrouve sur tous les feuillets mais sans gravité.

ÉDITION ORIGINALE RARISSIME DU PREMIER LIVRE D’HISTOIRE NATURELLE DE PIERRE BELON, illustré de 22 gravures gravées sur bois in-texte.

*Foliotation (ou foliotage). Numérotation des feuillets (en général au folio recto) par opposition à la pagination qui est la numérisation des pages (folio recto et folio verso de chaque feuillet).


[Relié en tête :] Deux ouvrages reliés en un volume in-4°.


GOÜAN (Antoine).

Histoire des poissons, contenant la Déscription ANATOMIQUE de leurs parties externes & internes, & le caractere des divers GENRES rangés par Classes & par Ordres. Avec Un Vocabulaire complet, des Tables raisonnées en latin & en français, des Expériences sur le Mouvement natatoire & musculaire, sur le Méchanisme de la Respiration, sur les Organes de l’Ouïe & de la Génération, & des Estampes qui représentent les principales parties anatomiques & quelques Genres nouveaux.

à Strasbourg, Chez Amand König, Libraire, 1770.

In-4° ; XVIII [texte en latin imprimé en regard]-(1)-252 pp., texte en latin imprimé en regard [le verso de la page 252 (Table des termes ichthyologiques) est imprimé (Privilège Général)], 1 feuillets non chiffré [suite du Privilège Général et au verso Augmentations et Corrections], 4 planches repliées hors texte, gravées sur cuivre à plusieurs figures, chiffrées [Tab. I-IV], dessinées par Gouan et sculptées par Weis.

Édition bilingue : Français, Latin. La traduction latine est en regard du texte français.

Plein veau marbré, dos à nerfs joliment orné, caissons or, fleurette or, filets or, pièce de titre en maroquin brun, palette de fers or en pied, tranches joliment marbrées, un peu court en marge supérieure, petite galerie de vers en marge en extérieure sans atteinte au texte sur les vingt premiers feillets, reliure de l’époque, bel exemplaire.


ÉDITION ORIGINALE RARE ILLUSTRÉE DE 4 PLANCHES HORS TEXTE


Provenance : Ex-libris manuscrit sur les pages de titres du docteur Jean-Baptiste AYMEN (1728-1784), membre de l’Académie royale des sciences de Bordeaux et correspondant de l’Académie royale des sciences de Paris (nommé le 6 avril 1754).

Deux ouvrages reliés en un volume in-4°.


BIBLIOGRAPHIE

BELON :

- Brunet, t. I, coll. 761 : « Ce livre rare ne contient que 59 feuillets, y compris la table et le dernier feuillet, sur lequel se trouve l’emblème du temps, avec la marque. »

- Signalons que Brun (Le livre français illustré de la Renaissance, 1969, p. 119) ne recense que l’édition de 1555.

- Adams, Catalogue of books printed… 1501-1600 in Cambridge Librairies, t. I, coll. 560, p. 109. Brun, p. 119. Cioranescu, Bibliographie de la Littérature Française du XVIe siècle, coll. 3 479, p. 115. Daumas, Histoire de la science, p. 1 172. Delaunay, La Zoologie au XVIe siècle, pp. 267. Graesse, Trésor de livres rares et précieux, t. I, p. 331. K. Kolb, Gravures, Artistes et Hommes de Sciences, p. 32.  Nissen, IVB, 303. L. Pinon, Livres de zoologie de la Renaissance, p. 17. Ronsil, . USTC, 11204.

- BERTHELOT (sous la direction de). La Grande Encyclopédie…, t. 6, p. 102 : « Dans ce traité sur les poissons, se trouve réellement les bases de l’ichtyologie moderne. En appuyant sa classification sur l’anatomie des organes thoraciques et abdominaux de ces animaux, Belon ouvrait une nouvelle voie à la science. Beaucoup de ses observations ont été reconnues exactes par les recherches ultérieures. C’est, en outre, dans ce même travail que, longtemps avant Linné, Belon établissait le principe de la nomenclature binaire. »

- DSB (Dictionnary of Scientific Biography), t. I,  pp. 595-596 : ‘ Belon can be considered the originator of comparative anatomy. By the same token, he depicted a porpoise embryo and set forth the first notions of embryology. Belon enriched the biological sciences by new observations and contributed greatly to the progress of the natural sciences in the sixteenth century. His learning was not derived solely from books. He was one of the first explorer-naturalists ; and between 1546 and 1550 he undertook long voyages through Greece, Asia, Judaea, Egypt, Arabia, and other foreign countries. Belon discarded the bases of the comparative method and was not all afraid of drawing parallels between human and bird skeletons. He was the first to bring order into the world of feathered animals distinguishing between raptorial birds, field birds, etc. ’


GOÜAN :

Agassiz, Bibliographia zoologiae et geologiae, t. III, p. 83. Blake/NLM, p. 181. Brunet, t. VI, coll. 5 867. Engelmann, p. 440. Quérard, La France Littéraire, t. III, coll. 416. Wood, p. 364.


Pierre BELON

Pierre BELON (1517-1564), herborsite, naturaliste et voyageur. À son retour en France d’un voyage en Orient (1549), Pierre Belon mit en ordre ses notes et rédigea son premier livre d'histoire naturelle. Ce remarquable corpus publié en 1551 sous le titre de : L’histoire naturelle des estranges poissons marins… est considéré comme le plus ancien livre d’anatomie comparée et le traité fondateur de l’ichtyologie moderne.

La superbe illustration de ce précieux travail contient 22 gravures sur bois représentant pour la première fois certains poissons et des mammifères marins.

Nous citerons : Le dauphin (que Belon fit connaître de manière très exacte), l’esturgeon, l’attilus (poisson de rivière), le thon, la brème de mer, le serpent de mer ou congre, le poisson-sanglier (capros aper), le marsouin, l’orque, le requin, le Nautilus, la pieuvre géante, etc. Au verso du folio 40 on découvre le surprenant dessin de l’embryon d’un marsouin ; sur cette page, Belon émet la première idée de l’embryologie. Parmi ces belles figures se trouvent in fine deux des plus anciennes représentations (d’après une sculpture égyptienne) d’un hippopotame sur les bords du Nil, un crocodile dans la gueule, imprimées dans un livre.

Pierre Belon, était un autodidacte. D’origine modeste, il naît en 1517 près du Mans. Après des études d’histoire naturelle et de médecine, il suit les cours de l’éminent botaniste allemand Valerius Cordus à Wittenberg. Il fut d’abord garçon apothicaire, puis jardinier et ne dépassa jamais la licence de médecine. Doué d’un talent rare d’observation et d’un remarquable esprit d’analyse, il a créé une discipline scientifique d’une importance considérable notamment grâce à la réalisation de vraies études exhaustives. Belon a écrit sur l’essentiel des sciences naturelles : ichtyologie, ornithologie, botanique. Son expérience du voyage nourrit ces ouvrages spécifiques (Les Observations de plusieurs singularitez et choses memorables, trouvées en Grèce, Asie, Judée, Egypte, Arabie, et autres pays estranges, rédigées en trois livres. Paris, Guillaume Cavellat, 1553). Il est considéré comme l’un des plus grands scientifiques du XVIe siècle et l’un des premiers voyageurs naturalistes de l’histoire.

Pierre Belon, qui fréquentait Du Bellay, Ronsard, Dorat et Denisot, avait rédigé la plupart de ses ouvrages à l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés ; il y bénéficiait de la protection de l’abbé François de Tournon futur cardinal.

Cette rare édition originale fut traduite en 1553 en langue latine sous le titre : De aquatilibus, libri duo... Paris, Charles Estienne, 1553, un volume in-octavo oblong. Ouvrage fondateur de l’ichtyologie, c’est l’un des meilleurs livres sur l’étude et la description des poissons à l’époque de la Renaissance. Avec le traité d’Ippolito Salviani. Aquatilium Animalium Historia… (1554) et de Guillaume Rondelet. De Piscibus Marinum… (1554), il a servi de base a tout ce qui a été écrit dans la recherche de cette science jusqu’aux travaux de Lacépède (dans la lignée de Buffon). Ce magnum opus fournit les premières études de splanchnologie (étude des viscères) et d’anatomie comparée des poissons, et ce bien avant le parisien Georges Cuvier.


Antoine GOÜAN

Antoine GOÜAN (1733-1821), fut professeur de botanique à l’Université de Montpellier, sa ville natale. Ami et adepte de Carl von Linné, il propagea ses idées en France et fut le maître de la pléiade de botanistes qui illustrèrent l’« École de Montpellier » du jardin des plantes de la ville, au cœur de l'Université ; école fondatrice pour les sciences naturelles, qui a largement contribué au rayonnement intellectuel et médical en Europe occidentale depuis sa fondation par Henri IV en 1593 à l'initiative de Pierre Richer de Belleval.