Raynal. Histoire philosophique et politique des deux Indes. Un regard vers l'Amérique

L’« Histoire des deux Indes » : une œuvre capitale du siècle des Lumières UN SPLENDIDE EXEMPLAIRE RELIÉ EN MAROQUIN DE L'ÉPOQUE

Raynal 1

 

L'un des ouvrages de référence pour l'histoire des voyages français

Raynal 5
Raynal 6

La troisième édition enrichie, revendiquée par Raynal et condamnée par le parlement de Paris. Un splendide exemplaire relié en plein maroquin rouge de l’époque

RAYNAL (Abbé Guillaume-Thomas).

Histoire philosophique et politique, Des Établissemens et du Commerce des Européens dans les Deux Indes.

A Genève, Chez Jean-Léonard Pellet, Imprimeur de la Ville & de l’Académie, 1780.

5 vol. in-4° dont 1 atlas ; 1 joli portrait frontispice gravé par De Launay d’après Cochin-XVI-1 pl. h.-t.-741 pp./1 front. [Moreau le Jeune]-(2)-VIII-485 pp./1 front.-XV-629 pp./1 front.-(2)-VIII-770 pp.-(1).

L’atlas se compose ainsi : (2)-28 pp. [« Analyse succincte de cet atlas »]-50 cartes h.-t. [1-17-17 bis-49] dont 2 mappemondes, 10 cartes de l’Europe, 8 cartes de l’Asie, 7 cartes de l’Afrique et 23 cartes de l’Amérique tracées par l’ingénieur-hydrographe de la Marine, Rigobert Bonne, et gravées par Dien, ainsi que 23 tableaux h.-t. repliés.

Plein maroquin rouge, dos à nerfs richement orné, caissons or à petits fers dorés d’angles, fleurettes or, roulette or sur les nerfs, frise or en tête, large palette or en pied, p. de titre et de tomaison en maroquin vert, filet or sur les coupes, triple filet or à l’ancienne sur les plats avec petit fer d’angle, tranches dorées, reliures uniformes de l’époque portant l’étiquette collée à l’atlas : « A Strasbourg chez les Fr. [ères] GAY », splendide exemplaire de toute fraîcheur.

Nota Bene : les frères Gay étaient imprimeurs-libraires et papetiers. À partir de 1777, c’est une association réunissant Jean-Baptiste Gay et son frère Jacques (ou Jacob) Gay sous la raison sociale « Frères Gay ». Ils exercent d’abord à Strasbourg (reste ensemble jusqu’en 1794 au moins), puis à Vienne (en tant que libraires-imprimeurs et papetiers) mais aussi à Paris. En 1787, ils ouvrent une librairie à Saint-Pétersbourg, qui sera fermée en 1800, puis une autre librairie à Moscou. Ils pratiquent un actif commerce avec la Hongrie et participent aux foires de Varsovie.

À consulter : Claire Madl, bibliothécaire du CEFRES (Prague), docteur de l’EPHE - Strasbourg et l’exportation des livres vers l’Est de l’Europe au XVIIIe, in Colloque international : Strasbourg, le livre et les bibliothèques XVe-XXIe siècles.

Raynal 7

Bibliographie

Catalogue Bnf, En Français dans le texte, n° 166, p. 179. Brunet, t. IV, 1126. Cohen, 854 : « Belle édition que les figures de Moreau ont fait préférer ». Sabin, 68081. Raynal, Un regard vers l’Amérique, 38a et 38b, p. 99.

Troisième édition « officielle » et définitive de l’ Histoire des deux Indes avec des additions coruscantes de Diderot. Véritable refonte des deux éditions précédentes, cette troisième édition parut simultanément en deux formats : in-4° (4 volumes) et in-8° (10 volumes). Elle souligne une évolution sensible de la pensée de Raynal.

Troisième version réimposée au format in-quarto, imprimée sur papier fin et en partie originale. (Cohen, 854 : « Il faut prendre les exemplaires en papier fin »). EXEMPLAIRE IMPRIMÉ SUR PAPIER FIN.

L’édition la plus belle et la plus recherchée ; bien complète de son portrait de l’auteur par Charles-Nicolas Cochin, des 4 planches en frontispice et de ses 50 cartes finement gravées.


L’abbé Raynal (1713-1796) fut bien accueilli dans le milieu philosophique parisien. Après avoir obtenu une place de rédacteur au « Mercure de France » (1750-1754), il devint l’hôte assidu des salons d’Helvétius et de Madame de Geoffrin. Il lui fut alors suggéré l’idée d’un grand travail encyclopédique ayant pour objet les colonies formées par les Européens à travers le monde. De nombreuses plumes collaborèrent, dont Holbach, Naigeon, Pechméja et Diderot qui y travailla deux années.

Œuvre à la fois encyclopédique et critique, elle est l’une des premières qui révèle un effort de démocratisation du savoir et des concepts de liberté individuelle ; l’abolition de l’esclavage, la libre circulation des marchandises et des idées et l’égalité entre les hommes.

Rappelons que cet ouvrage polémique et politique, l’un des plus importants du siècle des Lumières et d’une renommée universelle, fut mit à l’Index le 29 août 1774 et condamné simultanément par le parlement de Paris et la Sorbonne à être brûlé en 1780. Il connaîtra près de cinquante éditions ou contrefaçons en moins de vingt ans.

Napoléon : « le zélé disciple »

Napoléon fut toute sa vie un fervent lecteur de Raynal. De ses années d’étude à l’École militaire de Paris jusqu’à son exil à l’île d’Elbe et à Saint-Hélène, en passant par la Malmaison et la campagne de Russie, il eut toujours à sa disposition un exemplaire de l’ Histoire des deux Indes.

 

 

Prix sur demande

Price on request

Pour commander cet ouvrage vous pouvez utiliser notre formulaire
ou nous contacter par téléphone : +33 (0)1 43 29 87 94
ou par e-mail : info@herodotebooks.com
If you wish to order this book please use our order form
or contact us at : +33 (0)1 43 29 87 94
or even better please send us an email at : info@herodotebooks.com